Qu'est-ce qu'un Parc naturel régional ?

Accueil / Découvrir / Qu'est-ce qu'un Pnr

Quel territoire peut-être classé comme Parc naturel régional (Pnr) ?

Un Pnr est un territoire rural habité où l’on vit, cultive, bâtit, transforme, développe des projets. Ce territoire est reconnu au niveau national pour sa forte valeur patrimoniale et paysagère, mais reste fragile. Après une longue concertation, il s’organise autour d’un projet d développement sur 12 ans, fondé sur la valorisation et la protection de son patrimoine.

Il y a 51 Parcs naturels régionaux en France. Cela représente plus de 15 % du territoire national et plus de 4286 communes. Plus de 3.5 millions de personnes habitent aujourd’hui dans un Pnr.

Comment se créé un Parc naturel régional ?

L’initiative : le territoire, les citoyens bénévoles.

La compétence : Conseil Régional (Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur pour le Pnr des Baronnies provençales).

Le projet est élaboré dans la concertation la plus large possible. L’accord qui se dégage, c’est la Charte du Parc. Cette Charte est soumise à enquête publique.

Après adhésion volontaire de tous les partenaires à la Charte (communes, communautés de communes, Villes-portes, Régions, Départements), les Régions délibèrent puis sollicitent le classement du territoire en Parc naturel régional auprès du Ministère en charge de l’Environnement.

Après avis consultatif du Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN), de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France et des autres Ministères concernés, le Parc naturel régional est classé par décret du Premier Ministre pour une durée de 12 ans renouvelables.

Un Parc naturel régional n’est pas un Parc National. Quelle est la différence ?

Un Pnr, c’est

  • Un territoire rural habité, vivant et dynamique
  • La réponse à une volonté locale de développer ensemble les Baronnies provençales
  • Des objectifs communs de développement durable et d’aménagement respectueux du territoire et de ses habitants
  • Aucun pouvoir règlementaire

Ce n'est pas

  • Un espace inhabité en son cœur
  • Géré par l’État
  • Une zone de règlementation stricte de protection de la nature
  • Des règlementations contraignantes

Qu’apporte en plus le Parc au territoire ?

Une solidarité financière contractualisé et spécifique entre l’État, les Régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur, les Départements de la Drôme et des Hautes-Alpes.

Une notoriété et une image reconnues nationalement et internationalement.

Une marque pour qualifier le territoire, ses produits, ses services.

Une équipe technique pour aider, accompagner, assister et informer les porteurs de projets qu’ils soient publics (communes, collectivités) ou des groupements de professionnels.

Des actions et des projets innovants et/ou expérimentaux pour dynamiser notre économie.

C’est une association de collectivité (communes, communautés de communes, départements, régions). Ces dernières font le choix de travailler ensemble et avec le Pnr pour que des projets ambitieux puissent se développer à l’échelle des Baronnies provençales.

Quels engagements, quels avantages pour les communes du Parc ?

La politique du Parc en initiée, négociée, voulue et mise en œuvre par les élus du Comité Syndical. En adhérent au Pnr des Baronnies provençales, les communes acceptent librement de respecter les orientations négociées entre tous les signataires de la Charte.

Les communes bénéficieront de la notoriété apportée par le label Parc naturel régional, d’une équipe aux multiples compétences à leur service pour les accompagner dans leurs projets et des moyens financiers supplémentaires mobilisés pour la mise en place de ces actions prévues dans la Charte du Pnr.

Le Parc peut-il règlementer ? Interdire ?

Non. Le Pnr ne dispose d’aucun pouvoir règlementaire. C’est la loi qui s’applique, comme sur le reste du territoire. Il ne peut donc ni contraindre, ni interdire.

Le Pnr ne modifie en rien les lois sur la propriété, la chasse, la pêche. La chasse ne sera ni limitée ni interdite dans les Baronnies provençales contrairement à ce que certains affirment.

La propriété est respectée, comme la loi l’impose. Aucune culture, aucun mode de culture ne sont imposés.

Le Pnr ne peut en aucun cas interdire à un propriétaire de couper un arbre ou de cueillir un champignon.


Plus de réponses à vos questions ici :

Argumentaire Fédération
Livret questions-réponses