Quand le cheval remplace les machines

09 FEV. 2020 Afficher/Masquer la photo


Le cheval est un animal utilisé pour aider l’Homme pour certaines tâches, parfois quotidiennes, depuis des temps immémoriaux. Ils étaient utilisés dans les vignes, pour les transports, dans les forêts, dans l’armée. La compétence la plus flagrante de ces animaux est la puissance qu’ils dégagent. Et c’est souvent en fonction de leur force qu’ils étaient destinés à telle ou telle tâche.

Au XIXe siècle, il y avait près de 3 millions de chevaux de trait. Pourtant lors du XXe siècle, suite à la mécanisation et au besoin d’augmenter toujours plus le rendement des productions, le nombre de chevaux de trait était inférieur à 200 000.

Mais la force n’est pas tout ce qui fait un cheval. En effet, cet animal d’une grande intelligence est un allié précieux et peu s’adapter à beaucoup de situations. On rencontre donc cet animal dans des domaines très variés. Un peu partout des centres d’équithérapie ouvrent leurs portes. Ou encore, des chevaux sont utilisés pour débarder du bois dans des zones difficiles. En effet, là où la machine ne peut s’adapter au terrain, le cheval lui le peut (dans la mesure du raisonnable). Un cheval-débardeur sait d’ailleurs parfaitement se rendre à la place de stockage seul sans être accompagné. Le cheval est de plus de plus en plus demandé pour réaliser des travaux en zone humide et en zone urbaine. Les chevaux de trait peuvent également travailler dans les vignes. À l’instar des machines qui ne voient et ne ressentent rien, le cheval sait s’il touche un pied de vigne ou non, s’il force sur un caillou…

Bien que l’un des inconvénients des chevaux soit un temps de travail par jour limité par rapport à une machine, aujourd’hui la recherche de qualité, que ce soit la qualité de vie ou la qualité alimentaire, est en plein essor. Dans ces conditions quoi de plus naturel que de voir de plus en plus de chevaux au travail aux côtés des Hommes. Le Parc des Baronnies provençales semble donc tout indiqué pour accueillir ces « travailleurs ».

Partager l'information...