On chauffe, mais pas trop !

14 JAN. 2020 Afficher/Masquer la photo


Quoi de plus agréable et de plus douillet qu’un intérieur bien chauffé ? Mais attention, ce n’est pas parce qu’il fait (très) froid dehors (chacun a son propre ressenti) qu’il faut chauffer n’importe comment !

Pour commencer, il faut bien avoir conscience que le chauffage d’une habitation n’est pas le même dans toutes les pièces. Il est inutile de vouloir maintenir une chaleur uniforme dans toutes les pièces, certaines n’étant que peu ou pas utilisées. Ainsi, les pièces à vivre, salon, salle à manger, cuisine peuvent être chauffées à 19-20°C. Par contre, une température de 17-18°C dans les chambres peut suffire. Selon l’exposition de vos pièces, vous pouvez moduler le chauffage en fonction de l’apport du soleil, car même en hiver, ses rayons sont toujours efficaces ! La salle de bain peut être chauffée un peu plus, mais son utilisation étant ponctuelle, un chauffage d’appoint ou un sèche serviette peut suffire. Pensez à bien l’éteindre par contre ! Lorsque vous vous absentez de votre logement, pour la journée ou plus longtemps, pensez aussi à baisser le chauffage.

Maitriser la température dans votre logement vous apportera un double bénéfice :

  • Un confort continu. Un chauffage trop élevé peut augmenter, paradoxalement, le sentiment d’inconfort. Notamment dans la chambre : dormir avec une température trop élevée peut provoquer des maux de tête, le nez bouché, la gorge sèche, etc.
  • Maintenir votre facture de chauffage à un niveau convenable et limiter votre bilan carbone. Ainsi, l’ADEME estime qu’un degré supplémentaire équivaut à 7% de consommation de chauffage en plus.

Gardez donc à l’esprit qu’un environnement chauffé et confortable ne doit pas forcément permettre de se balader en débardeur ! Il convient donc de s’habiller pour l’hiver, même dans son logement. Et ça fera plaisir à mamie de vous voir porter ce beau pull qu’elle vous a tricoté.

Partager l'information...