Des plantes aromatiques pour aider à passer les fêtes ?

29 DEC. 2019 Afficher/Masquer la photo


Les fêtes de fin d’années approchent, avec tout ce qu’elles comptent de moments de convivialité, de bonnes bouffes, de petits plats traditionnels et inventions culinaires, quand ce n’est pas Mémé qui vous convie pour déguster la cinquième bûche du week-end… Entre Noël et le jour de l’an, les repas peuvent souvent devenir un enfer. Et si le plaisir de se retrouver en famille est la meilleure des excuses pour passer des heures à table, avouons-le, ce rituel s’apparente parfois à une rude épreuve pour notre estomac…

Nous avons la chance de vivre dans une région où nous n’avons aucune excuse pour vivre un tel scénario, alors profitons-en ! La nature environnante propose de nombreuses plantes aromatiques et médicinales qu’il est bon de cueillir à la première balade venue, et un peu d’air frais nous fera le plus grand bien.

S’il est de bon ton d’entamer un bon repas par un apéritif, alors privilégiez les breuvages à base de plantes. Les apéritifs amers ont été conçus dans le but de préparer l’estomac aux repas copieux. Sans abus évidemment, l’apéritif à base de plantes peut se révéler un allier qui stimule l’appétit et réduit les ballonnements.

Alors que l’entrée pointe le bout de son plat, voyons comment en faire un moment santé. Quelques crevettes agrémentées de persil et d’ail… La bonne idée ! Si on l’associe moins à la famille des plantes aromatiques, l’ail en fait néanmoins partie. Et il serait bien dommage de le négliger car il s’avère un aliment favorisant la digestion. Toutes ses vertus se révèlent lorsqu’il est ingéré cru, et ses bienfaits sont nombreux.

Passons le chapon et les marrons, on ne peut trouver des solutions à toutes les dérives culinaires. Il sera toujours temps de se rattraper au dessert.
D’ailleurs, le romarin pourra être un allié de taille au moment de l’instant douceur. Il viendra agréablement parfumer une crème légère de ses feuilles amères, drainera le foie et soignera certaines inflammations du tube digestif, grâce, notamment, à la choline qu'il contient. Attention cependant à ne pas le faire bouillir ou à ne pas trop en consommer, car l’effet ne sera pas celui escompté…

Au café, préférez une tisane à la sauge. Voici la base d’une décoction qui soulagera les plus gourmands. Les sommités fleuries et les feuilles soigneusement séchées de cette plante aromatique sauront stimuler la digestion, et favoriseront le bien-être des estomacs délicats.

Pour ceux qui n’apprécient guère les tisanes au coin du feu, mais qui ne seraient pas contre un bon massage, les huiles essentielles peuvent aussi aider à passer le cap. L’huile essentielle de lavandin est un antispasmodique, qu’il est bon de mélanger avec une bonne huile d’olive pour une application cutanée, ou que l’on peut simplement diffuser.

Et si en plus, l’hiver que nous traversons, apporte son lot de microbes, ces quelques plantes ont bien d’autres vertus qui pourront être mises à contribution. Alors à vos sécateurs… prêts ? Mangez !

Partager l'information...