Parole d'audacieux : "transformer la ferme familiale en site expérimental"

23 NOV. 2019 Afficher/Masquer la photo


À Villeperdrix, Adrien et Florent ont repris la ferme de Perdicus, une entreprise familiale qui compte une exploitation agricole et un gîte d’étape de trente lits, où Adrien a grandi. Avec un relais qui se fait en douceur, les parents d’Adrien laissent peu à peu les deux jeunes hommes monter leur projet. Et c’est naturellement qu’ils ont décidé de développer la culture de plantes aromatiques en complément d’une activité déjà bien complète.

Le gîte d’étape d’Angèle est un repère pour les amoureux de la nature. Randonneurs, photographes naturalistes, cavaliers, motards sont nombreux chaque année à être hébergés dans ce lieu labellisé Gîte de France et Drôme à cheval. Ce qui pourrait s’apparenter à une reconversion tant le passage de la ville de Lyon à ce hameau isolé semble radical pour Adrien et Florent, est en fait un projet qui vient en prolongement d’un savoir pointu, et de l’envie sincère de le partager.

Après des parcours étudiants et professionnels en écologie et en botanique, Adrien et Florent se sont respectivement formés aux plantes aromatiques et médicinales, ainsi qu’en arboriculture, au CFPPA de Nyons. Installés depuis 2018 à Villeperdrix, ils ont transformé la ferme familiale en un véritable site expérimental. Bien décidés à cultiver des plantes rares, ils prennent un malin plaisir à aller cueillir des plantes sauvages aux alentours, adaptées au terroir, pour les reproduire à partir du milieu naturel. On trouvera donc sur leur parcelle de la lavande, de la sauge blanche, mais aussi de l’hysope ou du thé des montagnes grecques et bien d’autres plantes dont ils connaissent parfaitement les vertus. Ils tiennent d’ailleurs là une niche absolue, car il semblerait que le thé des montagnes soit une plante reconnue pour accompagner les personnes atteintes d’ostéoporose et la maladie d’Alzheimer, un terrain qui pourrait attirer plus d’un scientifique à venir à leur rencontre.

En parallèle de la production de plantes, Adrien et Florent sont aussi maraîchers et arboriculteurs en agriculture biologique. Un atout pour subvenir aux besoins quotidiens du gîte. D’ailleurs, on vient aussi ici pour la qualité et les saveurs des plats qui y sont servis. Ce qui n’est pas consommé par les hôtes, Adrien et Florent le transforment en sirops, confitures et autres pâtes de fruits. Autre initiative locale : ils proposent des paniers de légumes bios au voisinage.
On l’aura compris, Adrien et Florent ne manquent pas d’audace !

Partager l'information...