Parole d'audacieux : "changer de casquette dès que la situation le nécessite"

20 NOV. 2019 Afficher/Masquer la photo


Nous avons eu, à plusieurs reprises, l’opportunité de vous présenter des femmes œuvrent au jour le jour pour faire vivre le territoire. A l’occasion d'une semaine spéciale autour de la Journée internationale de l’homme et pour soutenir l’égalité, le Parc choisit de mettre en valeur, à travers une série de portraits, ceux qui s'engagent pour le développement durable et l'économie locale. Toujours avec l’audace qui caractérise les habitants des Baronnies provençales.

A 37 ans, Quentin Verzele a su garder une âme d’enfant. Cet éducateur en charge de la jeunesse à Sederon et Montbrun-les-Bains s’amuse à changer de casquette dès que la situation le nécessite. Tantôt Directeur, tantôt animateur sportif, il sait multiplier les compétences pour faire des mercredis, samedis et vacances scolaires des temps précieux pour les enfants et les adolescents.

Quentin Verzele aime créer du lien. Son poste est ici stratégique, il est devenu un référent essentiel pour les plus jeunes. Qu’il s’agisse de créer un jardin pédagogique, ou de monter des projets au sein du centre de loisirs, Quentin s’adapte, et saura trouver les ressources pour mener à bien son projet. Travaillant en lien avec la communauté de communes des Baronnies en Drôme Provençale, il œuvre de Sederon à Montbrun-les-bains, et couvre des bassins de vie aux besoins différents. Aucun souci pour Quentin, il trouvera les solutions pour que tous les jeunes aient accès aux activités qu’ils désirent.

Arrivé en 2013 dans la région, Quentin est du genre sociable. Il connaît à peu près tout le monde au village, des anciens aux plus petits. Quand il traverse l’école avec son chien Cassis, les enfants accourent pour le saluer. C’est un peu le roi de la récré qui entre, celui qui apporte la bonne humeur et qui transforme l’école en un immense terrain de jeu aux périodes les plus heureuses de l’année.

Depuis qu’il vit dans les Baronnies provençales, Quentin a découvert l’astronomie en se liant d’amitié avec les administrateurs de l’association de l’observatoire « Le Cosmodrome » de Barret-de-Lioure. La tête dans les étoiles, il a trouvé là une nouvelle activité qui lui permet de se rendre sur son lieu favori du Parc des Baronnies provençales, la montagne de Bergiès…. Quentin est épris de liberté, et là haut s’exprime le symbole de son activité, au grès du vent, là où l’énergie des autres le porte, se faisant « l’étoile du Bergiès » de toute une génération entre Drôme et Hautes-Alpes.

Partager l'information...