Parole d'audacieux : "mon rôle est d'enseigner, mais aussi d'accompagner et d'encourager les bonnes pratiques"

19 NOV. 2019 Afficher/Masquer la photo


Nous avons eu, à plusieurs reprises, l’opportunité de vous présenter des femmes œuvrent au jour le jour pour faire vivre le territoire. A l’occasion d'une semaine spéciale autour de la Journée internationale de l’homme et pour soutenir l’égalité, le Parc choisit de mettre en valeur, à travers une série de portraits, ceux qui s'engagent pour le développement durable et l'économie locale. Toujours avec l’audace qui caractérise les habitants des Baronnies provençales.

Directeur et enseignant à l’école élémentaire de Laragne-Montéglin depuis deux mois, Olivier Joasson n’en est pourtant pas à ses débuts. A quelques mois de la retraite, il lui tient à coeur d’exercer un métier qui a du sens, un travail souvent éprouvant qui nécessite un engagement à cent pour cent, mais aussi et surtout une mission satisfaisante quand les enfants partagent des moments de joie tout en prenant plaisir à l’apprentissage.

Accompagnateur en montagne a ses heures perdues, vivre dans un territoire tel que celui des Baronnies provençales est une chance pour cet amoureux de la nature. Olivier Joasson a fait le choix d’une vie loin de la ville, un changement radical pour le parisien d’origine qu’il est. C’est en 2004 qu’il décide de venir s’installer dans les Hautes-Alpes avec sa famille. A cette date, le Parc des Baronnies provençales est en phase de préfiguration, et dès ses premières années de fonction dans la région Olivier Joasson travaille déjà avec le syndicat mixte qu’il sollicite pour des projets pédagogiques autour du jardinage. Enseignant huit années à l’école de Barret-sur-Méouge, c’est dans cette petite école de campagne avec ses 30 élèves qu’il met en place, avec un intervenant du Parc, un petit potager où les élèves peuvent semer, planter et récolter les fruits de leur petite entreprise.

En 2018, lors de sa dernière année d’enseignement à Barret-sur-Méouge, il mène un projet ambitieux autour de l’alimentation, proposant aux enfants d’aller à la rencontre des agriculteurs du village, pour ensuite imaginer un menu à partir de leurs productions et inviter les parents à un repas que les petits « locavores » ont concocté avec l’aide d’une cuisinière. Olivier Joasson sème de petites graines autour de questions essentielles telles que celles des habitudes alimentaires et de l’agriculture. Il sait que ces temps forts sont fondamentaux pour les plus jeunes, être sur le terrain et partager des moments inoubliables avec les adultes sont autant d’étapes essentielles pour bien grandir : « Mon rôle est d’enseigner, mais aussi d’accompagner et d’encourager les bonnes pratiques. Cette année, à Laragne-Montéglin, quelques élèves ont souhaité se regrouper pour réfléchir à la gestion des déchets au sein de l’école. Il faut savoir être à l’écoute de leurs envies, et les accompagner pour que leurs idées prennent vie.»

Les enfants de Laragne-Montéglin et ceux de Barret-sur-Méouge deviennent petit à petit des citoyens responsables, ceux qui demain auront une conscience écologique avertie, et cela parce qu’ils auront été bien guidés.

Partager l'information...