Des vergers comme lieu de rencontre ?

08 NOV. 2019 Afficher/Masquer la photo


A Trescléoux, Rosans, Montréal les sources, Nyons, les variétés traditionnelles reprennent du service !

Grâce à d'un programme de journées d'échanges sur la greffe, la taille, la biodiversité au jardin, et tant d'autres sujets à explorer, le Parc accompagne des communes volontaires dans l'implantation de petites parcelles avec des variétés traditionnelles du territoire. Plus d'une centaine de personnes ont déjà ainsi échangé sur les principes de la greffe et les petites astuces pour favoriser la plantation et la reprise des arbres. Ces journées sont rendues possibles grâce aux mairies et aux associations locales qui s'impliquent pour conserver ce bout de patrimoine, cette biodiversité domestique qui peut être un trait d'union entre passé et avenir des fruits dans les Baronnies provençales.

Petite rétrospective...

Sur Trescléoux, mairie, amis de Trescléoux et Parc ont ainsi planté une 50aine d'arbres, essentiellement des pruniers perdrigons et pommiers Pointue de Trescléoux, qui viendront à terme on l'espère fournir la matière nécessaire pour réaliser les délicieuses pistoles, ces prunes séchées traditionnelles. On y a aussi parlé greffe et taille de restructuration pour les vieux arbres fruitiers et hôtels à insectes.

A Rosans, le jardin des plantes libres a vu pousser les greffes de poiriers et pommiers sur les arbres présents sur place, car la greffe sur arbres sauvages permet de profiter d'un porte-greffe déjà bien implanté, et adapté au sol, pour une reprise plus rapide de la variété greffée.

A Montréal-les-Sources, un espace pour les enfants a vu la plantation de quelques arbres dont des orangés de provence et des pommes vouriaces, mais aussi la mise en place de plusieurs dispositifs pour favoriser la biodiversité au verger et ainsi limiter les ravageurs sur les fruits : la création collective de nichoirs à mésange, abris à chauve-souris, hôtel à insectes a été l'occasion d'échanges riches sur la place de chacun pour tendre vers un équilibre.

La commune d'Aubres a accueilli quelques arbres, sur plusieurs espaces communaux. Dans la cour d'école, leur plantation a été l'occasion d'une journée intergénérationnelle lors de la semaine bleue. Ecoliers et personnes âgées ont pu travailler ensemble pour préparer l'avenir, en plantant des arbres qui donneront des fruits pour les prochaines générations d'écoliers. Tout un symbole !

Ces journées ont été mises en place sur plusieurs années. De nouvelles verront le jour pour continuer à faire vivre ces espaces d'échanges, lieu de construction des savoirs locaux.

Partager l'information...