Régine Brès-kaneko, l’énergie au service de la transmission

16 OCT. 2019 Afficher/Masquer la photo


Elles œuvrent au jour le jour pour faire vivre les Baronnies provençales par leurs projets responsables, solidaires, innovants, créatifs. Quel que soit leur métier, ce sont avant tout des femmes qui ont fait le choix de la ruralité. À l’occasion d’une semaine spéciale autour de la Journée internationale de la femme rurale, le Parc choisit de mettre en valeur, à travers une série de portraits, celles qui portent les valeurs essentielles qui font, aussi, la richesse et la beauté du Parc.

Régine Brès-Kaneko est incontournable à Nyons. Si l’huile et les olives de la Ferme Brès rayonnent et se savourent dans les Baronnies provençales et bien au-delà, Régine reste une femme modeste, animée par un plaisir non dissimulé de partager le fruit de sa récolte et bien plus, tel un besoin de révéler son attachement au lieu, et au territoire.

« Ce sont les circonstances qui nous construisent. » Voici la première phrase qui vient à l’esprit de Régine Brès-Kaneko lorsqu’on lui demande de se présenter. La Ferme Brès n’aurait pas la renommée dont elle bénéficie aujourd’hui sans le labeur des cinq générations qui l’ont précédées. Depuis 1829 la montagne de Vaux et les Brès se côtoient, et l’alchimie opère pour révéler un terroir d’exception. Un patrimoine d’une grande valeur sentimentale, et un savoir-faire qu’elle transmet actuellement à son fils Boris.

La transmission, donc… au coeur d’un projet toujours en mouvement malgré les nombreux arbres qui prennent racine, car dit-elle « Le mouvement c’est la vie ». Peut-être est-ce l’air du Pontias, ce vent si particulier qui souffle chaque matin à Nyons, qui donne tant d’énergie communicative à Régine ? Elle qui fut institutrice il y a vingt ans reste une pédagogue dans l’âme. Membre du réseau des Baronautes du Parc des Baronnies provençales, elle accueille à la ferme quelques classes du territoire qui viennent assister à la cueillette manuelle, déguster le fruit charnu et généreux, et découvrir l’agriculture biologique.

Autre terrain de transmission, Régine accueille les touristes en quête d’un hébergement simple dans un espace naturel, une activité qui lui offre une fenêtre vers l’extérieur et participe au rayonnement des produits de la ferme. Elle a reçu cette année la marque Valeurs Parc, un label qui valorise les hébergements de qualité pour des vacances au vert, dans un cadre privilégié.

Investie auprès du syndicat de l’Olive de Nyons et des Baronnies, Regine sait que la renommée de sa production résulte également de l’esprit d’entraide qui règne entre les professionnels de la filière. L’olive noire de Nyons, première AOC puis AOP de France, est une culture prestigieuse emmenée par une dynamique collective, un élan que Régine Brès-Kaneko a su mettre à profit de son entreprise familiale.

Partager l'information...