À la rencontre des chauves-souris du Parc : le Murin de Daubenton

29 AOU. 2019 Afficher/Masquer la photo


Aujourd’hui rapprochons-nous des cours d’eau et allons à la rencontre du Murin de Daubenton. Cette espèce est intimement liée aux milieux aquatiques et est apparentée au groupe des murins « pêcheurs ».

C’est une petite chauve-souris (24 à 27,5 cm d’envergure pour 6 à 12g) de forme ovoïde et ramassée, avec de grands pieds munis de belles griffes. Ses oreilles sont courtes. Son pelage frontal fait une coupe en brosse jusqu’au museau. Bref un petit air vintage des années 80 ! Le reste du pelage est dense et court, s’allongeant sur le dos jusqu’à atteindre 8mm.

En hiver, ce murin préfère les cavités (caves, grottes, carrières, etc.) alors qu’en été il préfèrera les cavités dans les arbres. Il chasse au-dessus des eaux calmes (étangs, lacs, cours d’eau no agités avec de la végétation). Habituellement les individus sont assez casaniers et s’éloignent assez peu du gîte pour chasser : quelques centaines de mètres mais exceptionnellement ils peuvent pousser leurs recherches jusqu’à 4km ! Il capture essentiellement des petits insectes aquatiques qui émergent de l’eau, en transit ou posés en surface soit directement avec sa gueule, ou à l’aide de ses membranes des « ailes » ou avec sa « queue » un peu comme une épuisette ou avec ses grands pieds qu’il arrive à mettre ensuite au niveau de sa gueule et tout ça en plein vol ! Vous le reconnaitrez facilement en vol : il dessine de belles courbes et des arabesques rapides et régulières entre 5 et 30 cm au-dessus de l’eau.

Pour donner naissance à leur petit, les femelles se regroupent en colonie (entre 50 et 100 individus) mais des colonies de plus d’un millier d’individus ont été observées non loin du lac Léman. Bien présente dans les Baronnies provençales, cette espèce ne semble pas menacée pour le moment.

« SOS chauves-souris » : cette action nationale est portée localement par les associations Ligue pour la Protection des Oiseaux de la Drôme et Groupement Chiroptères de Provence. Ce réseau a pour objectif de répondre à vos interrogations et de vous aider en réalisant des sauvetages, des transferts en centre de soin ou simplement en discutant sur la cohabitation avec les chauves-souris. Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien .

Partager l'information...