Retour sous les oliviers !

29 JUIN 2019 Afficher/Masquer la photo


Dans les Baronnies et ailleurs, il existe un paradoxe autour du devenir de l’herbe en agriculture : alors que certains la combattent, d’autres la recherchent !
Les premiers sont arboriculteurs ou viticulteurs et craignent la compétition de l’herbe avec leurs cultures. Les seconds sont éleveurs et recherchent des surfaces où faire paître leur troupeau.

Des agriculteurs et éleveurs trouvent des solutions pour répondre à ces deux besoins : les troupeaux vont dans les cultures pour entretenir l’enherbement. Ce sont finalement des pratiques traditionnelles des fermes en polyculture-élevage que les agriculteurs et éleveurs se réapproprient.

Le Parc, Agribiodrôme, la Fédération départementale ovine et l’unité écodéveloppement de l’INRA d’Avignon travaillent ensemble sur ces pratiques qui présentent de nombreux intérêts : ressource en herbe complémentaire pour les éleveurs, gestion de l’enherbement, lutte contre certaines maladies et ravageurs, activation de la vie biologique du sol...

Pour échanger sur cette pratique et la manière de la démocratiser, le Parc et ses partenaires organisaient, le 26 juin, une réunion d’échanges professionnelle rassemblant arboriculteurs, viticulteurs et éleveurs intéressés par la mise en place de pâturage dans les vignes et vergers. Cette réunion a réuni seize personnes qui ont déjà ce type de pratiques ou souhaitent la développer et savoir comment s’y prendre.

En fin de journée, le Parc organisait une visite pour illustrer cette pratique au Domaine du Chêne Vert. Car, dans ce domaine viticole et oléicole, douze vaches tondent l’herbe des parcelles cultivées. Une quinzaine de personnes étaient présentes et ont pu comprendre les pratiques de Violaine et Pierre qui perpétuent savoir-faire et traditions depuis onze générations. Les fortes chaleurs ont contraint les échanges et les participants ont pu retrouver des forces en dégustant vin, huile, tapenade et olives produits sur la ferme !

Partager l'information...