Retour sur le printemps de la transhumance

18 JUIN 2019 Afficher/Masquer la photo


Vendredi 7 juin en début de soirée, une quarantaine de personnes ont assisté à la projection du film « En transhumance vers le Bonheur » de Marc Khanne. Le film retrace l’avancée du troupeau, qui part du pied du Pic Saint-Loup dans l’Hérault pour arriver au Bonheur, petite vallée des Cévennes où les éleveurs montent leur troupeau pour trouver de l’herbe verte. Le troupeau de brebis transhume durant cinq jours, guidé des éleveurs, bergers et accompagnateurs. Une ambiance de fête et d’apaisement baigne le voyage. Les accompagnateurs et bergers parlent de leur enthousiasme et de la joie de partir en montagne.

Et l’enthousiasme a été communicatif à Villeperdrix ! Une ambiance conviviale régnait dans la salle de projection. Les spectateurs ont apprécié la beauté des images et la qualité du documentaire.

Marie Cabrol, technicienne pastoral de l’ADEM (Association Départementale d’Economie Montagnarde), a ensuite présenté les particularités du pastoralisme dans les Baronnies provençales. Le pastoralisme est en effet une activité identitaire du territoire. Au-delà de son importance économique, le pastoralisme façonne les paysages et joue un rôle majeur dans le maintien des milieux ouverts et de la biodiversité et la réduction du risque incendie. Et, dans les Baronnies provençales, si certains éleveurs transhument dans les Hautes-Alpes, la plupart monte leur troupeau sur des petites montagnes locales.

Prunelle Liévaux, éleveuse de brebis à Valouse, a alors parlé de la montagne de Miélandre. Chaque année, trois éleveurs montent quelques 500 brebis à la recherche de ressources herbagères et entretiennent la montagne.

Ensuite, Marie Cabrol, Prunelle Liévaux, et Philippe Cahn, Président de la Commission Pastoralisme et Agroenvironnement du Parc des Baronnies provençales, ont échangé avec les spectateurs. Il a été question de laine, de soutien aux éleveurs, de prédation, de co-habitation des activités sur les surfaces pastorales, d’installation de jeunes éleveurs, de mobilisation des élus dans le soutien au pastoralisme.

La soirée s’est terminée dans une ambiance chaleureuse à l’Auberge du Château à Villeperdrix. Dans l’ancien moulin à huile situé au cœur du village, Jérôme et Elsa ont proposé une cuisine familiale à base d’agneau des Baronnies provençales. Les convives ont été charmés par le charme du lieu et la générosité des aubergistes ! Une belle soirée pour mettre à l'honneur la transhumance et donner envie de participer à ce moment si particulier de la vie des éleveurs !

Si le coeur vous en dit, rendez-vous le lundi 8 juillet prochain : nous organisons une transhumance sur la montagne de Banne ! Nous vous communiquerons dans les prochains jours les informations sur cet événement !

Partager l'information...