ADEME) ? Que les produits utilisés dans la construction peuvent propager dans votre intérieur des composés dangereux pour la santé ? Et si on repensait autrement nos constructions et nos habitations ?" />

Un esprit sain dans une habitation saine

22 AVR. 2019 Afficher/Masquer la photo


Saviez-vous que le secteur de la construction, des bâtiments, des routes, participe grandement à la menace de la disponibilité mondiale de sable ? Que le secteur du bâtiment consomme le plus d’énergie parmi tous les secteurs économiques (données ADEME) ? Que les produits utilisés dans la construction peuvent propager dans votre intérieur des composés dangereux pour la santé ? Et si on repensait autrement nos constructions et nos habitations ?

Les écomatériaux offrent une alternative aux matériaux conventionnels sans dégrader les contraintes techniques imposées par la construction. Ils offrent de très bonnes performances de confort et d’économies d’énergies. Ils peuvent s’intégrer dans toutes les parties du bâtiment, du sol au plafond (murs, toits, isolants, cloisons, revêtements, peintures…).

On peut commencer par lister la paille de blé ou de petit épeautre pour l’isolation. La paille est mise en botte et directement placée dans les murs dans une ossature qui peut être en bois (rappelez-vous l’article sur la construction en bois).

La paille de lavande, très présente dans les Baronnies provençales, peut être utilisée aussi dans l’isolation. Elle peut être utilisée en vrac, dans des caissons fermés, car elle se tasse très peu avec le temps, ou être incorporée en mélange dans des briques que l’on utilise ensuite comme des parpaings en béton. La paille de riz est aussi un bon isolant, moins local il est vrai. Quelques constructions ont déjà commencé à être réalisées comme la maison des produits de pays du Parc naturel régional de Camargue. Mais attention : la paille de riz ne bénéficie pas encore de règles professionnelles reconnues et n’entre donc pas dans le cadre des contrats d’assurance standard. Peu présent non plus sur le territoire du Parc, on ne présente plus le chanvre. Cette plante annuelle, sélectionnée pour sa tige (dans le cadre de la construction) peut être utilisée en isolant en vrac ou en façonnage de briques ainsi qu’en enduit, avec de la chaux et des pigments naturels. Enfin, pour finir sur l’isolation, on peut aussi évoquer l’utilisation des laines animales.

Utilisées comme enduit ou pour confectionner des briques, la terre crue bénéficie aussi de très bonnes qualités techniques à valoriser dans la construction. Enfin, le gypse ou plâtre peut être utilisé pour les usages de revêtement et décoration.

Attention tout de même ! L’utilisation d’écomatériaux ne vous soustrait pas à certaines obligations, notamment des règlementations thermiques, et doit être mise en place dans les règles de l’art. Pour toute question, rapprochez-vous directement des professionnels. Vous pouvez aussi contacter le CEDER qui vous donnera les conseils et contacts nécessaires. Sachez qu’il organise également des visites de « vraies » constructions. N’hésitez pas à consulter leur programme.

Partager l'information...