Le bois dans les Baronnies provençales : quelles filières ?

16 MAR. 2019 Afficher/Masquer la photo


La forêt, c’est génial pour marcher, se défouler… se détendre et se ressourcer aussi ! Mais parfois, elles s’emplissent du chahut d’une tronçonneuse ou du grondement d’un camion grumier (mais si, vous en avez déjà croisés, des gros camions qui transportent du bois !). Car les forêts sont aussi un lieu de travail et de revenus pour de nombreuses personnes, le bois étant leur ressource première.

Les « forestiers » s’activent pour exploiter le bois. Ils permettent ainsi aux petites pousses qui se développent en dessous de profiter elles aussi de la lumière, pour devenir à leur tour de beaux et solides arbres. Le bois passe ainsi entre les mains du gestionnaire de la forêt, qui s’assure de sa bonne santé et choisi les arbres à couper, puis de l’exploitant forestier (ou bucheron) avant d’être sorti de la forêt pour être finalement emmené dans une entreprise de « première transformation ». Après cette première découpe, le bois peut être utilisé en l’état ou passer dans une entreprise de « seconde transformation » avant que le produit fini soit disponible pour le consommateur.

Les filières, il en existe presque autant qu’il y a de produits finis. Les bois qui sortent du Parc naturel régional des Baronnies provençales sont acheminés vers 4 filières différentes selon leur qualité (rectitude, essence, présence ou non de nœuds, etc.):

  • La filière bois de chauffage qui comprend le bois bûche, le bois déchiqueté et le bois granulé (il n’y a pas d’industrie de granulation chez nous). Il n’est pas rare d’ailleurs de trouver des annonces de bois de chauffage dans les commerces, les ventes se faisant aussi souvent entre particuliers.
  • La filière bois-pâte à papier : les bois de moindre qualité, essentiellement des résineux, sont utilisés pour faire du papier et sont notamment envoyés à l’usine de Tarascon.
  • La filière des poteaux (plutôt des résineux) et piquets (principalement des feuillus).
  • La filière bois d’œuvre : ce sont les bois qui sont transformés dans une scierie. Ils sont destinés à être utilisés pour la construction (charpente, bardage, fustes, etc.), les palettes, coffrage…

En général, les feuillus du Parc sont utilisés en bois de chauffage car leur qualité ne permet pas de les utiliser en bois d’œuvre. Les résineux sont peu transformés dans les Baronnies provençales et nécessitent d’être transportés. La filière est géographiquement plus large sauf pour la création de plaquettes forestières (ou bois déchiqueté) qui se fait en plusieurs endroits (Vesc, Eourres, Montauban). Par contre, dans un cas comme dans l’autre, ce sont des exploitants locaux qui s’occupent de l’abattage et de sortir les bois de la forêt.

Partager l'information...