Lancement de la démarche Natura 2000 sur un nouveau site

27 FEV. 2019 Afficher/Masquer la photo


La richesse biologique des Baronnies provençales n’est plus à prouver : notre territoire demeure naturel, sous influence des climats alpins et méditerranéens. On peut y recenser plus de 2000 espèces végétales dont 22 prioritaires et 203 espèces animales bénéficiant d’un statut de protection. Et cette richesse est connue et reconnue au niveau européen, comme en attestent les 9 sites Natura 2000 situés pour tout ou en partie sur le Parc.

Natura 2000 est une politique européenne qui se traduit sous forme d’un réseau de sites (périmètres réglementaires) au sein desquels des actions de conservation de la biodiversité sont menées. Les moyens d’action sont avant tout incitatifs : Natura 2000 valorise les initiatives qui améliorent l’état de conservation des habitats et des espèces et accompagne les bonnes volontés.

Or, à l’heure actuelle, certains sites Natura 2000 sont « dormants ». Ce qui veut dire que même si un périmètre a été déterminé (sur la base des connaissances d’espèces ou de milieux à protéger), aucune action de conservation n’est spécifiquement menée. L’État français, responsable devant l’Union Européenne de l’application de la politique Natura 2000, mène donc un travail de démarrage des actions sur les sites Natura 2000 encore non animés.

C’est le cas du site Natura 2000 des « Forêts alluviales, rivière et gorges de l’Eygues ». Dernièrement, les services de l’État ont réuni en Comité de Pilotage l’ensemble des parties prenantes susceptibles d’être concernées par la démarche afin de leur annoncer le démarrage de l’animation du site. Ce Comité de Pilotage, comprenant des représentants des collectivités territoriales, des socio-professionnels, des usagers, des services publics, etc… aura pour rôle de suivre la démarche tout au long de son déroulé, afin que les propositions soient discutées avec les acteurs locaux. Une première phase consistera à rédiger le Document d’Objectifs du site Natura 2000. Ce document de référence présentera un diagnostic écologique et un diagnostic socio-économique du site, à partir desquels des actions visant à conserver des habitats sensibles seront proposées. Et c’est le Parc qui a été désigné par les membres du Comité de Pilotage pour réaliser ce document !

L’État et l’Union Européenne accompagneront financièrement toute la démarche d’élaboration du Document d’Objectifs, puis les actions futures.

Partager l'information...