Energie verte : quelle performance pour les panneaux photovoltaïques en hiver ?

10 FEV. 2019 Afficher/Masquer la photo


On a beau vivre dans une des régions les plus ensoleillées de France, quand l’hiver est là, le froid, les nuages, et la neige ... aussi ! Les paysages sont magnifiques et l’occasion est offerte de profiter pleinement du silence qui s’installe. Le crépitement d’un feu de bois réconfortant dans la cheminé s’impose, laissant échapper une fumée rassurante au milieu des toits blancs. Sous le manteau de neige, quelques panneaux photovoltaïques attendent patiemment que des journées plus clémentes reviennent, sans pour autant perdre de leur performance !

Avec ses 2625 heures d’ensoleillement par an, les Baronnies provençales font des envieux ! Plusieurs Centrales villageoises ont déjà vu le jour, trouvant ici un territoire propice aux initiatives écologiques dont les habitants sont prêts à jouer le jeu du collectif pour plus d’autonomie énergétique. Une vision d’avenir qui n’aurait pas été possible sans la centrale villageoise expérimentale de Rosans. Celle-ci a permis une mise en commun des savoirs avec d’autres centrales-test en Auvergne-Rhône-Alpes. Et elles ont fait des émules ! Pas moins de 36 petits en France dont deux dans les Baronnies provençales (La Lance et Sud Baronnies).

Avec les flocons qui tombent en ce mois de février, se pose malgré tout la question de la performance d’une énergie produite par le soleil... Ôtons tout doute qu’il soit ! Si les panneaux photovoltaïques nécessitent de la lumière pour produire de l’énergie verte, l’hiver reste à fort potentiel sur le sujet. Par temps nuageux, les panneaux solaires produisent de l’électricité, ces derniers fonctionnant grâce à la lumière et non à la chaleur. Quant à la neige, une installation orientée au Sud lui permet de fondre plus rapidement et de glisser naturellement sur sa surface lisse. Et si, ô cas extrême dans les Baronnies provençales, le taux d’ensoleillement baisse, le surplus d’énergie produit l’été prend le relais.

Autant de raisons de franchir le pas et d’imaginer de nouveaux projets en plus des 905 m2 déjà existants! Si les parcs naturels régionaux se doivent d’être audacieux sur ce sujet, le Parc des Baronnies provençales n’est pas en retard sur ses objectifs ! En accompagnant des projets comme les centrales villageoises, au-delà de participer à l’autonomisation du territoire, le Parc contribue au renforcement des liens sociaux et au rapprochement des acteurs locaux. De l’énergie à forte valeur humaine ajoutée !

Partager l'information...