Gypaète barbu : connaître pour transmettre

14 MAR. 2017 Afficher/Masquer la photo


Le gypaète barbu est le dernier des vautours réintroduit sur le territoire des Baronnies provençales au printemps 2016. Il apparaît donc important que les éducateurs à l’environnement du territoire connaissent cet oiseau afin de pouvoir en parler avec précision aux différents publics intéressés : habitants, visiteurs, écoliers, etc.

Ce lundi 13 mars, une journée dédiée à ce rapace a eu lieu dans le cadre du programme de formations 2017 proposé par la mission Éducation au Territoire et à l’Environnement du Parc. Organisée en partenariat étroit avec l’association vautours en Baronnies, elle a permis de sensibiliser près de 25 personnes venant d’horizons très variés : animateurs des TAP ou de centres de loisirs locaux, accompagnateurs en montagne, personnel des écoles, animateurs environnement, etc.

La journée, organisée à l’abbaye de Bodon de Saint-May, a permis de présenter cet oiseau aussi appelé le « casseur d’os », l’histoire de sa disparition puis de sa réintroduction, ses mœurs et particularités. Pour cela, le formateur sollicité est venu de Haute-Savoie (de l’association Asters, gestionnaire de réserves naturelles) où l’espèce existe depuis de nombreuses années afin de partager son expérience d’animateur, sa connaissance des vautours et ses conceptions pédagogiques.

La démarche a été extrêmement appréciée par tous ces participants qui deviennent ainsi les premiers ambassadeurs du gypaète barbu à travers le territoire. De nombreuses écoles auront la possibilité, cette année comme l’an prochain, de bénéficier de séances de découverte assurées par Vautours en Baronnies. Ces opérations de sensibilisation sont un des moyens pour garantir la pérennité de cette espèce animale à l’échelle alpine et européenne. Elles ont pu être mises en place grâce à la coordination du Parc et aux crédits européens du programme « Life », dont bénéficient Asters et Vautours en Baronnies.

Partager l'information...