Éducation au territoire : des rencontres fertiles

03 OCT. 2018 Afficher/Masquer la photo


Vendredi 28 septembre avait lieu, comme chaque année, une rencontre entre enseignants de la vallée du Buëch et des intervenants « Environnement et territoire ». Le but ? Mettre en place les projets 2018-19 qui seront accompagnés et soutenus par le Parc des Baronnies provençales.

Cette journée a connu un beau succès grâce à la présence de 25 professeurs des écoles et du collège de Laragne ainsi qu’une douzaine de spécialistes de la faune, de la flore, des paysages ou encore de la photographie et des arts visuels.

A titre d’exemple, les écoles de Rosans et d’Orpierre devraient se diriger vers des portraits d’habitants et la découverte de la photographie. A Lagrand, les élèves de maternelle vont découvrir l’univers des abeilles. Certaines classes de l’école de Serres devraient travailler sur les « petites bêtes » et de nombreux élèves découvriront l’agriculture locale (Barret-sur-Méouge, maternelles de Laragne-Montéglin). A noter également la mise en place d’un projet laragnais de belle ampleur associant les 5èmes et la classe de CE1 de Mme Volto autour du Moyen-Age et intitulé « Bannières et blasons ».

Une journée de travail identique a eu lieu à Sahune le 26 septembre pour les enseignants drômois.

Le Parc naturel régional soutient chaque année plusieurs dizaines de projets de découverte de l’environnement : 58 classes de primaire en ont bénéficié en 2017-18, une dizaine de classes (et clubs) de collèges ainsi que des centres de loisirs et de vacances. Ces moments de rencontre organisés grâce au concours de l’Éducation Nationale sont très importants pour élaborer les projets à venir. Ils permettent des échanges très riches entre écoles et avec des partenaires extérieurs.

Cette année, c’était aussi l’occasion de faire avancer la recherche en éducation avec la mise en place, en matinée, d’ateliers autour de la « co-construction » des projets pédagogiques. Les résultats seront réinvestis par la suite dans les cursus de formation des enseignants pour enrichir les apprentissages grâce à l’apport de spécialistes de l’environnement.

Le compte-rendu de ces projets est à retrouver tous les ans dans le bulletin de liaison « Le Petit Baronniard » dont le 5ème numéro vient de paraître.

Partager l'information...